L'Excellence, ma référence

Le parrain

 

Pr Assane SECK modèle d’excellence

Le Professeur Assane SECK d’origine Lébou, est un universitaire et un homme politique à la pensée plurielle. Il est né le 1er février 1919 à Inor dans la région de Sédhiou (actuelle département de Bounkiling). Après un brillant parcours scolaire, il se rend en France en qualité de tirailleur sénégalais et intègre les universités françaises. De retour au Sénégal, il devient professeur des lycées, puis des universités. Il a été plusieurs fois Ministre sous le magistère des Présidents Léopold Sédar SENHGOR et Abdou DIOUF. Il a été arraché à notre affection le 27 novembre 2012.

Pr Assane SECK, un modèle pour tout élève et étudiant.

Le Professeur Assane SECK entame son éducation à l’école coranique, de 1930 à 1932. Il est ensuite inscrit à l’école française de Marssassoum, puis un an après à Adéane. Ce fut alors le début d’un brillant parcours.

De 1933 à 1935, il excelle dans les études et obtient un certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) puis réussit au concours d’admission à l’école primaire Blanchot de Saint-Louis.

En 1938, il entre dans la prestigieuse Ecole normale William-Ponty. Il en sortira major de sa promotion.

Il s’inscrit à la Sorbonne tout en étant sous les drapeaux. Il obtiendra deux diplômes supérieurs en géographie avant de retourner au pays natal et débuta une carrière universitaire et politique.

Pr Assane SECK, un tirailleur intrépide et avide de connaissances

Le 1er décembre 1941, il intègre le 7éme régiment des tirailleurs sénégalais.

Le 15 aout 1944, il participe au débarquement de Provence en Normandie par les troupes alliées dans le Sud-Est de la France (entre Toulon et Cannes).

Le 1er Janvier 1944 il obtient le grade de sergent, puis sergent-chef le 1er juillet 1945.

Le 1er octobre 1948, il est démobilisé.

Pr Assane SECK, un enseignant par conviction

En 1938, avant de servir dans l’armée, le Pr Assane SECK avait déjà son diplôme d’instituteur  et choisit la Guinée comme premier poste.

Le professeur lui-même s’exprimera à ce propos : « aussi diplômé que mes anciens professeurs, je suis le premier professeur affecté au Sénégal après des études supérieures en France ».

De 1956 à 1958, il devint professeur au lycée Maurice Delafosse de Dakar puis gravit les échelons.

En 1959, il est nommé assistant à l’Université de Dakar après avoir soutenu son DEA sur : « la moyenne Casamance : Etudes de géographie physique, 1955 »,     

En 1961, il devient ensuite maitre-assistant, chargé d’enseignements en 1966, puis maitre de conférences et enfin professeur des universités, après sa thèse d’Etat consacrée à la ville de Dakar et soutenue en 1970.

Pr Assane SECK, un homme forgé par le métissage culturel

Le Pr Assane SECK n’a pas choisi d’être artisan du métissage culturel aujourd’hui considéré comme le ciment, le socle de la nation sénégalaise. Il en est l’illustration. Né de parents lébou d’origine sérère, il a grandi en milieu mandingue où la géographie a fini de le transformer en homme de paix qui a ému peuls, diolas, baînouks et migrants de divers horizons.

Cette diversité culturelle lui a permis de transcender les clivages ethnico-religieux tout au long de son cursus.

Malgré son séjour européen, le professeur Assane SECK, est un farouche opposant de l’aliénation et de la perte de valeurs.

Son enracinement dans la culture encore profondément originelle de son terroir de naissance, explique son refus de l’aliénation. « Assimiler et non être assimilé » comme le préconisé Léopold Sédar SENGHOR. L’on comprend alors qu’il ait pu aller si loin dans la quête du savoir pour devenir un intellectuel modèle mais sans être aliéné.

Pr Assane SECK, une vie politique féconde teintée de nationalisme et de panafricanisme

Ainsi il occupera le fauteuil de ministre pendant 17 ans sans interruption majeure : Ministre de la culture de juin 1966 à juin 1968 ; Ministre de l’éducation nationale de juin 1968 à mars 1973, Ministre des affaires étrangères du 05 avril 1973 au 21 novembre 1975, puis Ministre d’Etat chargé des affaires étrangères du 21 novembre 1975 au 13 mars 1978 ; Ministre de la culture de mars 1978 à juillet 1981 ; et enfin Ministre de l’équipement de juillet 1981 à mars 1983.

Pr Assane SECK ; est déjà entré dans l’histoire et pour l’éternité

En mars 2013, l’Université de Ziguinchor est rebaptisée en son nom.

En institutionnalisant la journée du Parrain l’Université Assane SECK de Ziguinchor pour sa part, brise le silence de la mort et de l’oubli. La dimension exceptionnelle du parrain de l’Université de Ziguinchor, n’a point échappé au regard de la Confédération Africaine de Culture -section du Sénégal (CACSEN) qui lui a consacré un livre au titre évocateur : « Un homme de son temps : hommage au Professeur  Assane SECK ». Ce livre dédié à l’ancien ministre d’Etat, présenté à l’occasion de la deuxième édition de la Fête de l’Excellence et de la première édition de la journée du parrain organisée du 15 au 17 novembre 2019 par l’Université Assane SECK de Ziguinchor. Cette année nous célébrons le centenaire de sa naissance.